Archives 2008

L'année 2008 a été marquée par la participation de l'ensemble à une série de concerts de "la Philhar" de Nantes, en compagnie de deux autres chorales: "Les embruns" et "Voix du Fleuve". L'orchestre d'harmonie de Nantes était placé sous la direction de Frédéric OSTER.

  • 13 decembre, Maison de retraite Sainte Famille de Grillaud
Au répertoire, des pièces du Moyen-Age et de la Renaissance, complétées par quelques morceaux contemporains tirés du "Bestiaire" de Jean Absil et un gospel.
  • 20 septembre, château des ducs, Nantes
"Journées du patrimoine" : l'ensemble JB Daviais s'est produit au Nous avons interprété des chants du Moyen-Age et de la Renaissance dans la cours du château
  • Juin
    • La Baule
    • Saint-Sébastien sur Loire
    • Cathédrale de Nantes
"Requiem" de Frigyes Hidas : Le "Requiem" du hongrois Frigyes Hidas , ancien chef d'orchestre au théatre national de Budapest et créateur prolifique, disparu le 7 mars 2007, mérite une attention toute particulière. Outre le fait que, parmi un très grand nombre de Requiem, il s'agit du premier Requiem pour chœur, solistes et orchestre d'harmonie, il faut mentionner l'intention qui a guidé ce grand artiste. Bien que destinée, à l'origine, à célébrer la mémoire des victimes de la révolution hongroise de 1956, l'œuvre devint, selon la volonté de son auteur, un hymne à la mémoire des victimes de toutes les guerres provoquées par la folie des hommes. Frigyes Hidas, héritier de la tradition classique et romantique hongroise et européenne a composé une partition de portée universelle. Le compositeur choisit de donner une ampleur spécifique au Dies Irae, suivant en cela l'exemple d'illustres prédécesseurs (Mozart, Berlioz, Verdi...) attirés, eux aussi, par la dimension dramatique, souvent jugée effrayante, qui se rattache à ce passage. Outre les chœurs et l'orchestre, quatre solistes intervenaient dans ce Requiem : Marguerite Lorenzi, soprano, Christine Craipeau, alto, François Baud, ténor et Fabrice Maurin, baryton
    • Fête de la musique
  • 28 mars, Temple protestant.
Concert a capella